Réalisez des économies et gagnez en confort thermique grâce au thermostat d’ambiance !

Avec un thermostat d’ambiance vous êtes certain de réaliser de belles économies d’énergies et surtout de gagner en confort thermique. Equipement indispensable pour toute installation de chauffage, cet appareil vous permet de réguler la température de votre habitation selon vos besoins, votre mode de vie et votre emploi du temps.

 

Comment fonctionne le thermostat d’ambiance ?

Muni d’une sonde, précise à 0,5°C près (voire moins selon les appareils), le thermostat d’ambiance mesure la température du foyer (ou plus précisément de la pièce dans laquelle il est installé) et enclenche, ou non, la mise en route de la chaudière si la température effective est inférieure à la température souhaitée. Relié à la chaudière par voie filaire ou sans fil, l’appareil agit comme une véritable commande de contrôle à distance.

Grâce à l’horloge programmable chauffage (l’autre nom du thermostat d’ambiance), votre chaudière sera capable d’adapter sa mise en marche en fonction des variations de température de votre logement. Cet appareil peut aussi être associé à une sonde extérieure et ajuster ainsi la température de votre intérieur en fonction des variations de température extérieure.

Thermostat d'ambiance chaudière

Thermostat d’ambiance chaudière

 

Comment installer le thermostat d’ambiance ?

On conseille généralement d’installer votre thermostat d’ambiance dans un endroit non exposé aux variations importantes de températures (éviter la proximité avec une porte d’entrée ou un lieu trop ensoleillé…).

Placé sur un mur à environ 1,60m de hauteur, l’appareil doit être éloigné de toute source de chaleur (radiateur, cheminée ou poêle, appareil de cuisson…).

Emplacement du thermostat d'ambiance

Emplacement du thermostat d’ambiance

 

Comment programmer votre thermostat d’ambiance ?

Les modèles de thermostat d’ambiance les plus courants proposent des programmations horaires associées à une température :

  • position « confort » généralement étalonnée à 19° en utilisation jour
  • position « réduit » ou « nuit » que l’on conseille de minorer de 3° maximum par rapport à la position de confort, soit une température de 16°

Il existe également d’autres options de programmation qui déterminent en général :

  • une position « hors gel » : fonction sécurité destinée aux installations non utilisées qui déclenche la chaudière à partir de 7° dans l’habitation
  • une position « manuelle » : seule la température souhaitée est déterminée
  • une position « dérogation » : elle convient pour un changement temporaire de programmation (ex : passage de la position « réduit » à « confort » pour quelques heures sans dérégler la programmation permanente)

 

Attention : Ne confondez pas température ambiante et puissance de chauffe !

En effet, je rencontre souvent cette situation où l’utilisateur augmente uniquement le thermostat d’ambiance quand il fait froid mais oublie d’augmenter la puissance à la chaudière (indiquée par le symbole « radiateur »). Pour les radiateurs classiques les valeurs conseillées oscillent entre 50° et 60°.